https://www.aefathle.org/img/p/5/4/0/540-thickbox_default.jpg Zoom

Historique du saut en longueur

AEFA Feuilleton sur 4 numéros d’une étude complète de cette spécialité
AEFA N° 180 - Décembre 2005
Auteur : Alain Tronqual

En savoir plus

e-article

0,50 €

A - UNE TRANSFORMATION PAR ÉTAPES : DU « RITUEL » AU RÈGLEMENT MODERNE
L’origine de la discipline est très ancienne. Comme ce fut le cas pour d’autres activités physiques répondant à un motif utilitaire, le saut en longueur permit de franchir des fossés ou des ruisseaux (action qui dépasse la seule notion qui est de produire une impulsion pour sauter).
Le saut évolua ensuite vers le franchissement de fosses artificielles, avec « comme seul vestige un mouchoir placé comme cible » afin de matérialiser l’autre berge.
Jusqu’à l’ère moderne il n’y aura qu’un pas (de plus en plus grand). Véritable compromis entre la vitesse et la détente (le sprint d’une part, et le saut en hauteur - ou le triple saut – d’autre part), le saut en longueur a sacré des athlètes dont le talent prévalait dans l’une ou l’autre de ces deux spécialités. Mais pourtant, depuis ses origines, ce sont surtout les grands sprinters qui ont le plus marqué leur époque, avec une large domination et des performances exceptionnelles (Howard, De Hart Hubbard, Owens, Lewis).