http://www.aefathle.org/img/p/5/5/2/552-thickbox_default.jpg Zoom

La longueur, l’entraînement (1re partie)

Suite de l’étude sur 4 numéros du saut en longueur
AEFA N° 182 - Juin 2006
Auteur :  Alain TRONQUAL

En savoir plus

e-article

0,50 €

L’amélioration de la vitesse et de la détente d’une part et le perfectionnement technique d’autre part sont les piliers de l’entraînement du sauteur.
En ce qui concerne les qualités de vitesse (communes à d’autres disciplines : haies, triple-saut) on peut constater qu’elles sont constamment stimulées dans l’entraînement des sprinters (tout comme d’ailleurs les qualités de détente). En toute logique l’entraînement du sauteur en longueur devra réserver à la vitesse une importance primordiale. Les qualités de puissance (détente) et de vitesse, font appel à la force générale puis spécifique que nous détaillerons plus loin. Ces qualités fondamentales ne peuvent s’exprimer dans la particularité du saut
que si elles s’accompagnent d’une coordination spécifique très riche, afin de répondre plus facilement aux imprévus qui surviennent pendant un concours, dans un environnement singulier, et selon la forme (ou la méforme) de l’athlète…